Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 17:52

Aujourd'hui était organisé par la Mission Ville de la Préfecture des Yvelines et C3 Consultants le cabinet retenu après l'appel d'offre de l'État une réunion d'information avec l'ensemble des partenaires potentiels du projet sur le territoire du sud Yvelines.

Le Contrat d'Autonomie est un des dispositifs phare du Plan Espoir Banlieues qui a des similitudes avec la mission des E2C; donc très vite éveillé mon intérêt.

La Préfecture a contractualisé avec le cabinet 1500 contrats sur 3 ans pour un budget global de 11 millions d'€ (soit 7,3 k€ de moy .par contrat)

Le principe est simple C3 Consultants est mandaté pour aller chercher les « jeunes les + en difficulté, notamment ceux qui affichent des niveaux de formation 5 (BEP-CAP) et infra 5 », sélectionner ceux qui font montre d'une envie de réussite et de les amener vers l'emploi (CDI ou CDD>6mois, Formation Qualifiante ou Création d'Entreprise)

Pour ce faire C3 Consultants sera rémunéré 7 500€ par l'État  :

  • 25% à la signature du contrat avec le jeune

  • 40% à la sortie positive

  • 35% si la solution est pérenne à 6 mois

Cette somme doit couvrir  :

  • l'indemnité versée au jeune (300€/mois x 6 mois = 1 800 €

  • un budget pour des frais annexes (400 à 500 € vêtements professionnel, transport, garde d'enfant, ...)

  • une bourse pour une formation annexe (600€ )

  • les frais de fonctionnement et l'amortissement des investissement de C3 Consultants

  • la marge de l'opération


Les parcours type d'un jeune qui a signé le Contrat d'Autonomie est le suivant  :

  • Une information collective

  • Un entretien individuel pour évaluer l'envie (le prestataire peut refuser de signer le contrat)

  • Signature du Contrat

  • 1ère semaine = 5 jours (35h) pour définir le projet professionnel

  • 1 semaine de stage en entreprise

  • 24 semaines = 2 jours/semaine minimum obligatoire pour faire progresser le projet avec les consultants


Le coaching porte essentiellement sur les techniques de recherche d'emploi et le travail du réseau.

Tout ceci est bien sur ce que moi j'ai compris de ce dispositif et n'engage donc que moi.

Il y a des similitudes avec notre action, c'est évident.

Il y a aussi des différences essentielles. Les principales sont  :

  • la durée. Le dispositif E2C est prévu jusqu'à 40 semaines

  • l'intensité. Les jeunes de l'e2c sont présents à temps complet 35h par semaine

  • la remise à niveau. A l'E2C les jeunes se remettent à niveau sur le socle commun de compétences (lire, écrire et compter) et sur les outils bureautiques et la connaissance du monde contemporain.

  • L'alternance forte e2c/entreprise (50% du temps en entreprise) pour valider au fur et à mesure le projet professionnel.


Ces différences sont un gage de complémentarité qu'il va maintenant nous falloir articuler au mieux.

 

Complément du 23/07 - La vidéo du lancement de l'opération à Mantes-la-Jolie :

Partager cet article
Repost0

commentaires